blog3.png

ImprimerieVous avez dû remarquer les publicités pour des services qui permettent d'imprimer des livres personnalisés avec ses photos de vacances. Il existe toute une gamme de services dans le même esprit pour imprimer vos photos de mariage, celles de vos enfants, mais aussi vos recettes de cuisine ou même... vos sms !

Le format des contenus change, mais pas leur consommation

Il est amusant de constater qu'à l'ère du tout numérique, on a jamais eu autant envie d'imprimer. Les contenus que nous apprécions, tels que les photos personnelles, les recettes de famille, la musique ou les films sont aujourd'hui massivement consommés sous leur forme numérique. Cependant, notre façon de vivre n'a pas tant changée : nous aimons toujours regarder un film confortablement installé dans notre canapé ou feuilleter un album photos. Quant au livre de recette numérique, il entre de plus en plus dans les cuisines, mais pas encore de façon massive. Les tablettes spécialisées pour la cuisine ou les applications dédiées aux recettes fonctionnent très bien, mais le bon vieux livre de cuisine fait de la résistance sur le plan de travail...
Même votre profil Facebook peut se muer en carte de visite : c'est l'ingénieuse idée qu'a eu le site MOO en 2012 pour promouvoir ses services.

Cette tendance révèle trois aspects du comportement des utilisateurs :

  • la méfiance des utilisateurs vis à vis des supports numériques
  • l'envie de personnalisation
  • la volonté de conservation durable

En effet, les contenus sous forme numérique peuvent sembler volatiles aux utilisateurs. Quelque soit le support de stockage (CD ou DVD, clé USB, disque dur, cloud), les utilisateurs restent méfiants et préfèrent imprimer certains contenus qui leur sont chers.

La personnalisation de l'expérience utilisateur est une tendance lourde du numérique depuis quelques années, notamment pour le marketing et la publicité. Nos contenus n'échappent pas à cette tendance : on a désormais envie de personnaliser aussi nos objets du quotidien, de créer des objets à partir de nos propres ressources.

Ces objets, qui disparaissent de plus en plus au profit de formats numériques, nous donnent également envie de les conserver. Ils sont souvent liés à nos souvenirs, nos passions, et on veut en garder une trace tangible, à un moment où tout devient de plus en plus immatériel.