blog3.png

Plaque : communicationLes concurrents nous apportent souvent plus qu'on pense. En communication, observer le comportement des leaders de leurs secteurs comme des petites entreprises est instructif, et permet d'apprendre ce qui est important. Ou ce qu'il ne faut pas reproduire...

Voici 7 enseignements que les concurrents nous apportent en communication.

Investir la place en premier

Réseaux sociaux, marketplaces, services connectés... Bien souvent, les entreprises qui réussissent savent se positionner en premier. Cela peut être sur l'exploitation d'une technologie (la réalité augmentée, par exemple), de services mobiles, ou encore de réseaux sociaux alternatifs (Snapchat, Pinterest...).

Ne pas chercher à copier, mais innover

Même s'il est tentant de copier ce qui fonctionne chez les concurrents, proposer aux clients ses propres innovations est généralement payant. Innovation n'est pas forcément synonyme de technologie : cela peut être une manière de concevoir les produits en collaboration avec les clients, des services inédits qui facilitent la vie des clients, ou même des canaux de communication inexploités par les autres entreprises.

La régularité est essentielle

Lorsque l'on communique auprès de ses cibles, il est préférable de le faire de manière régulière. Les entreprises qui optent pour un dialogue constant avec leurs communautés, alimentent leurs médias de contenus pertinents fréquemment, ont une meilleure image et un taux de fidélisation intéressant.

La cohérence est fondamentale

La cohérence est le ciment qui maintient chaque brique de la communication de l'entreprise. C'est donc un élément fondamental, à garder toujours à l'esprit. Prenons l'exemple de Monoprix. Depuis plusieurs années, leur communication est axée sur une image fun, espiègle, positive et réactive. Cette image est parfaitement déclinée sur chaque élément visuel de la marque, depuis le packaging des produits aux pub vidéos en passant par les publications sur les réseaux sociaux.

Ne pas se braquer ou se fermer, mais dialoguer

Lorsque l'on communique aujourd'hui, on s'expose nécessairement à la critique, parfois publique. Les réseaux sociaux sont souvent les canaux privilégiés des clients pour exprimer leurs désirs, leurs satisfactions et leurs griefs à propos d'un produit ou d'une entreprise. Dans ce cas de figure, il est toujours préférable de dialoguer ouvertement plutôt que de se fermer. La réaction des clients peuvent être catastrophiques lorsqu'une marque se braque
Il n'est pas de meilleur exemple en la matière que Nestlé. En 2010, la page Facebook de la marque est prise pour cible par de très nombreux internautes, au sujet de l'huile de palme contenue dans certains produits, et de la déforestation que cela induit. Au lieu d'expliquer et de dialoguer, Nestlé se braque, menace les utilisateurs, répond d'un ton sec et méprisant, et stoppe toute communication durant plusieurs jours. Un désastre en terme de communication de crise.  

Reconnaître ses erreurs et corriger le tir

Mais certaines entreprises s'en sortent mieux que d'autres lorsqu'il s'agit de faire face à un badbuzz montant. La marque Bonduelle a été récemment attaquée, notamment sur Twitter, à cause des extraits de viande contenus dans ses conserves de légumes. L'entreprise a immédiatement reconnu les faits et compris le problème, et a annoncé qu'elle modifiait la composition de ses produits et améliorait l'étiquetage des boîtes. Le badbuzz est très vite retombé, sans entâcher la réputation de la marque, qui offre une démonstration de communication parfaitement maîtrisée.

Ne pas parler que de soi, mais de ce que l'on connait bien  ou de ses valeurs

Bien sûr, la communication est faite pour vendre un produit ou un service. Mais elle peut aussi améliorer ou repositionner l'image d'une entreprise. Pour y parvenir, les meilleures entreprises ne parlent pas toujours que d'elles et de leurs produits. Elles savent qu'il faut se montrer désintéressé pour retenir l'attention. On peut parler de ce que l'on connaît bien, comme un secteur d'activité ou une technologie par exemple, mais aussi de ses valeurs. C'est ce que fait LinkedIn, à travers sa communication numérique. Plutôt que d'inciter constamment les utilisateurs à acheter des abonnements à son service, l'entreprise met en avant les thèmes qui lui sont chers : le management, la valorisation des compétences, les relations professionnelles, etc. Un point fort qui positionne bien LinkedIn comme le leader du marché des réseaux professionnels.